MEERO_11_13122017.jpg
 

 Le bruit dans les open space

L’open space se caractérise par une grande surface de travail sans cloisonnements. Les employés doivent alors travailler dans des conditions pas toujours favorables, notamment au niveau du bruit. Aménager un open space, c’est aussi trouver le bon équilibre acoustique des bureaux.

 

 

I- Le sol


Les open space se constituent de volumes très importants sans éléments pour les cloisonner. Le son n’a alors aucun problème à se propager et se réverbérer entre le sol et le plafond. Une grande part de l’ambiance sonore se passe donc entre ces deux surfaces. La première solution acoustique pourrait être de recouvrir les sols de moquette. Le son serait absorbé par cette matière feutrée. Tout est question de matières. Dans des locaux avec du béton, le son produira plus d’écho que dans une pièce avec du parquet par exemple. Il est donc important de penser à votre revêtement de sol pour réduire les bruits dans l’open space. Pour le projet ci-dessous, nous avons décidé de mettre de la moquette dans les zones de passage, afin que les bruits de pas ne s’entendent pas.

Source : Eliel Arnold

Source : Eliel Arnold



II- Le plafond


Après le sol, il faut habiller les plafonds avec des faux-plafonds acoustiques par exemple. Vous pouvez également penser à des panneaux acoustiques fixés au plafond, permettant de les mettre juste au-dessus des bureaux. Ils peuvent également être équipés de lumière, faisant d’une pierre deux coups ! L’intérêt se trouve également dans le fait que gérer l’acoustique par le plafond ne prend pas de place au sol. Nous avons mis ici des faux-plafonds afin de gérer l’acoustique de cette pièce.

Source : Eliel Arnold

Source : Eliel Arnold



III- les murs et cloisons


Pensez aussi aux cloisons acoustiques entre les différents espaces de l’open space. Il en existe de différentes tailles, sur roulettes pour qu’elles soient amovibles mais également en plus petit format pour les mettre au niveau des plateaux de vos bureaux.

Au niveau des murs, vous pouvez ajouter des éléments acoustiques comme des petites formes avec lesquelles vous pourrez jouer sur la composition et les coloris. Pour un projet nous avons décidé de placer une mousse isolante sur tous les murs, recouvert ensuite d’un tissu. Le résultat est innovant, d’une part on ne voit pas que c’est du tissus, et d’autre part on ne se doute pas qu’il y a une matière acoustique en dessous.

Source : Eliel Arnold

Source : Eliel Arnold


IV- L’aménagement intérieur des locaux

La dernière remarque serait que certains problèmes d’acoustiques pourraient avoir moins d’ampleur si l’organisation de l’espace est bien faite dès le début. Pensez à mettre au même endroit les services qui sont plus bruyant parce qu’ils ont plus besoin de passer des coups de fil par exemple. Pensez- aussi à ajouter des espaces dédiés à certaines activités comme des espaces de réunion,de détente ou de “concentration” de telle sorte à regrouper les personnes ayant les mêmes besoins de travail.

Pour aller plus loin :

Voir nos autres fiches chantiers